Dois-je gérer les impayés en portage salarial ?

Publié le : 15 novembre 20214 mins de lecture

Le portage salarial est un intérêt assuré vis-à-vis d’un consultant privé concernant les délais de paiement. Surtout quand on est déjà au courant de la faillite subie, suite à certains retards. Le régime économique des sociétés de portage se fonde presque essentiellement sur le capital encaissé des employés portés et les bénéfices du secteur sont moindres. Toutes les sociétés de portage ne se mettent donc pas d’accord à dissuader la totalité des risques de défaut de règlement de paiement de votre prospect. Alors, quand est ce qu’on doit régler les impayés salariaux ?

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial s’agit d’une forme de travail ou prestation plébiscitée par des personnes actives à la recherche d’une alternative permettant de composer la sécurité du salariat ainsi que la liberté de fonder une activité autonome et indépendante. Mais qu’en est-il de ce qu’on appelle rémunération ? Ce sont les chiffres d’affaires, les frais de gestion, les frais professionnels, ou même les congés payés. Les spécialistes choisissant d’effectuer leurs activités en portage salarial prélèvent une rémunération mensuelle fondée sur le montant facturé à la clientèle finale. Ce montant, appelé montant HT, se retrouve en général en multipliant le nombre de séances travaillées par un TJM c’est-à-dire par le Taux Journalier Moyen.

Les décryptages des pratiques du secteur

Les dispositions de paiement de salaire peuvent être variables selon la capacité de l’entreprise de portage. Y-a-t-il une solution face à cela ? La solution la plus intéressante est le paiement à l’intégrale de votre facture, c’est-à-dire indépendamment de sa collecte. Cette alternative est sûrement la plus avantageuse, tout simplement parce que la société de portage verse pour vous le salaire net équivalent à la totalité de votre facturation mensuelle. Ce règlement intégral s’effectue ainsi indépendamment du paiement de toutes les factures par la société cliente. Ce type de modalité de paiement est parfois conditionné à défaut de paiement associé à votre prospect. Une société de portage propose plus facilement cette modalité quand vous faites une prestation pour une firme qu’au moment où vous travaillez dans l’intérêt d’une petite PME.

Comment se combine le salaire en portage ?

Dès que vous actez une mission quelconque avec un client ou avec un acquéreur, vous êtes lié à votre société ou une agence de portage via un contrat de travail que ce soit CDD ou en CDI. Mensuellement, les montants facturés que vous envoyez à vos clients, dans le cadre de vos services, représentent votre chiffre d’affaires. Le salaire mensuel que vous percevez en portage salarial a pour base le montant que vous avez facturé au nom de vos clients.  

Plan du site